Le test complet du LG Optimus 2X

Je vous ai présenté ce bijou il y a deux jours, voici maintenant le test complet en profondeur que je vous propose EN EXCLUSIVITÉ

Note : J’ai souvent utilisé mon Nexus S comme repère de comparaison pour l’Optimus 2X. Il reste sûrement des points dont j’ai omis de relever, si c’est le cas, je vous invite à commenter cette article. Après trois jours d’utilisation, voici donc mon bref retour sur les principaux points du LG Optimus 2X (aussi appelé G2X dans cet article).

Déballage et aspect

Le LG Optimus 2X se trouve dans une boîte noire, on ressent que le constructeur coréen veut faire passer le message : nous aussi on fait du haut de gamme !
Nous retrouvons dans cette boîte, des écouteurs/mains-libres optimisés, le câble HDMI, le chargeur, le câble miniUSB, la batterie de 1500mAh, un mode d’emploi et bien sûr, le LG Optimus 2X. Mauvaise nouvelle : aucune carte microSD n’est fournie (MobileZone).. un peu court sur la mémoire interne si l’on décide d’y mettre du contenu en Full HD =/

Voici quelques photos montrant le Nexus S côte à côte avec le LG Optimus 2X. L’épaisseur est comparable entre les deux téléphones ; dû à son design courbé, le Nexus S est plus fin à son centre, mais plus épais à sa base. On peut dire que la hauteur et la largeur des deux téléphones sont pratiquement identiques. L’Optimus 2X est léger, propre et solide en main.

LG Optimus 2X

LG Optimus 2X

 

Le G2X possède sur le bord supérieur une prise jack 3.5mm, une prise HDMI et le bouton Power. Sur le côté gauche, on retrouve deux boutons pour régler le volume. A son pôle inférieur se retrouvent la prise miniUSB (servant de connexion avec l’ordinateur et du chargement de la batterie) ainsi que deux hauts-parleurs.
Sur sa face dorsale, le LG présente une bande en aluminium frappée de « with Google », un appareil photo de 8 MP et un flash.
Sur le haut de sa face antérieure, la sortie audio des appels, une caméra frontale et un senseur de luminosité.

Démarrage

En allumant le téléphone, nous nous retrouvons avec les fenêtres traditionnelles d’Android nous permettant de synchroniser avec notre compte Google. Les étapes sont courtes et nous arrivons rapidement sur l’écran d’accueil.
Le démarrage et le chargement de la mémoire se fait en un rien de temps, nous sommes prêt à jouer avec cette nouvelle pièce maîtresse !

Navigation de l’écran d’accueil et des menus

La navigation de l’écran d’accueil ressemble étrangement à celui du Samsung Galaxy S. Un dock en bas de l’écran avec « Appeler », « Contacts », « SMS/MMS » et « Applications ». Ce dernier amorce une nouvelle page dédiée au lancement de toutes les applications sur le G2X. A noter que l’ordre des touches tactiles sur le bas de l’appareil est « Menu », « Accueil », « Retour » et « Recherche » ; habitué au Nexus S, j’ai encore de la peine à sélectionner les actions par réflexe…

L’écran d’accueil contient des widgets LG très esthétiques. L’horloge présentant aussi la météo et le calendrier sont sans discussion mes préférés !
La fluidité est au rendez-vous que ce soit entre les pages du bureau ou à travers les menus de paramètres, pas besoin d’overclock, ni de launcher alternatif (à moins que vous soyez un addict à LauncherPro comme moi !). Vous avez la possibilité de paramétrer le nombre de pages de votre écran d’accueil : 3, 5 et 7 pages sont les possibilités à disposition.

La barre de notifications se déplie et offre des raccourcis pour la gestion de l’énergie comme le déclenchement du WiFi, du GPS ou du Bluetooth. Elle offre également un contrôle multimédia pour la lecture de musique.

Dans les paramètres, nous remarquons l’existence d’une entrée particulière : HDMI, un onglet vous permettant de choisir la résolution à afficher sur votre téléviseur.

Sans carte microSD, le téléphone inclut tout de même environ 8 GO de mémoire interne. Remarquons que bien que le G2X tourne encore sous Android 2.2 (Froyo), la navigation primaire est tout autant fluide que le Nexus S.

La fonction téléphone

Ne l’oublions pas, c’est quand même la raison d’être d’un téléphone. Appeler est simple à faire comme sur tous les téléphones (quoique..). LG a redesigné l’apparence du clavier numérique mais il n’y a pas de fonction supplémentaire. La qualité audio des appels atteint le niveau de mon Nexus S, c’est à dire très bon ! La visiophonie devrait être possible à partir des prochaines mises à jour de Google et de LG.

Concernant le signal du réseau, je remarque qu’il est sensiblement meilleur que le Nexus S. Que ce soit pour la récéption 3G+ ou pour le réseau téléphonique, le G2X affiche souvent une barre de plus. Le GPS par contre ne se démarque pas, il est au mieux comme celui du Nexus S.

Multimédia
Le lecteur de musique ressemle à celui de base d’Android. Rien de spécial mais efficace pour un lecteur. Le son des hauts-parleurs est très bon ; il est fort et le ton sonore n’agresse pas nos oreilles même à plein volume !

L’écran est un LCD IPS, le même type que celui du représentant de la marque à la pomme. Il donne des couleurs vives et un éclairage affrontant sans problème les situations où le soleil pourrait soustraire les écrans des autres téléphones.

 

Je n’ai malheureusement pas pris d’objet coloré en photos avec le G2X, mais sachez que les couleurs ressortent vraiment bien ! On n’atteint peut-être pas le niveau des meilleures Sony Ericsson, mais LG égalise avec Samsung grâce à sa résolution maximale de 8 MP.

 

Je n’ai pas non plus de téléviseur HD, mais sur ce que j’ai lu, si vous avez des vidéos en haute résolution (jusqu’à 1080p 24fps), le téléphone est excellent pour les décoder et les afficher. Voyez par vous-même :

Le navigateur Web
Rapide et sans accroche, le double processeur Nvidia Tegra 2 justifie son rang de première puissance. Les pages web s’affichent en un rien de temps et la navigation ne connait aucun lag même sur des sites chargés de contenus Flash. A ce niveau là le Nexus S, bien que très performant, reste loin derrière.. Selon LG, après la mise à jour en Gingerbread (Android 2.3), la vitesse de navigation web augmenterait de presque deux fois !

Le clavier virtuel
Le clavier du G2X est très ergonomique. J’ai le malheur d’annoncer qu’il ressemble beaucoup à celui du « concurrent pomme », mais force est de constater qu’il est vraiment très agréable de taper sur des touches virtuelles bien séparées les unes des autres. Si l’on prend tous les claviers de base pour androphone, celui du G2X est simplement le meilleur. Selon une connaissance ayant un « aïe fone 4 », le clavier du G2X est plus sensible, plus précis et donc plus agréable à utiliser.

Applications
Tous les jeux 3D que j’ai essayé pour l’instant tournent sans aucune coupure. Les chargements se passent beaucoup plus vites que sur le Nexus S. La possibilité de télécharger des jeux depuis la nouvelle plateforme Tegra Zone est indéniablement un plus pour les inconditionnels de jeux vidéo.
Mais bon, vous me direz : « Tant qu’Angry Birds tourne sur mon natel, ça me va ! »

La gestion multi-tâches est la plus performante que j’aie rencontré jusqu’à présent. Avec le Nexus S, je ne connais pas de ralentissement même si je le force à ramer. Que sert-il alors d’avoir encore mieux ? Je ne peux vraiment pas vous répondre mais sachez qu’avec le nouveau LG, c’est encore plus fluide. Malgré les 512 Mo de RAM, le G2X a été aussi bien optimisé par LG que le Nexus S l’a été par Google.

Batterie
La batterie avec sa capacité de 1500mAh égale la capacité de la batterie du Nexus S. Mais il a été dit et redit que le processeur Nvidia Tegra 2 gérerait mieux l’utilisation de la batterie pour permettre une consommation plus légère par rapport aux téléphones à cœur unique. Force est de constater que le G2X ne fait pas mieux que le Nexus S ; avec une utilisation moyenne (d’un geek), aucun des deux ne tient plus qu’un jour.

Conclusion
Le LG Optimus 2X est au final un très bon smartphone. Que ce soit pour jouer, pour le multimédia ou pour la navigation internet, peu voire aucun concurrent n’arrive à sa hauteur. Il comprend toutes les possibilités des autres téléphones Android tout en carburant par un nouveau type de processeur, en bonus. Étant trop court sur la batterie et ne présentant « que » 512 Mo de RAM, il peut néanmoins faire la course en solitaire avant la sortie des autres téléphones avec le même processeur jusqu’à cet été. Comme promis par LG, le téléphone sera mis à jour pour inclure le système Gingerbread d’ici quelques mois, ce qui rendrait l’Optimus 2X à jour pour au moins une bonne année.

LG frappe enfin un grand coup sur le marché Android et c’est surtout grâce à ses véritables performances sur le terrain.
Si vous cherchez un smartphone écrasant la concurrence d’aujourd’hui, il n’y a pas d’hésitation à avoir, optez pour le LG Optimus 2X. Au prix qu’il est vendu, on pourrait presque croire à un mirage.

A RETENIR

Les points fort
+ Processeur dual-core (NVidia Tegra 2) et la gestion graphique
+ Prise en charge multimédia « complètement complète »
+ Prix

Les points faibles
– Tourne encore sous Android 2.2
– Batterie ne tient qu’une journée au mieux
– Design mal pensé (un espace inutilement trop grand de la partie inférieure du téléphone)

Pour des détails de technique, je vous invite à consulter la fiche technique de l’appareil présenté.

Prière de ne pas utiliser mes photos en dehors de romandroid.ch sans faire de référence à cette article.

Mise à jour de l’article au 03.04.2011: ayant testé la connexion HDMI ce weekend sur un téléviseur Full HD, je dois dire que c’est un sans-faute réaliser à ce niveau-ci!

Site officiel:
Partage-moi si tu peuxShare on FacebookTweet about this on Twitter